logo naucelle.com
typo naucelle.com

NAUCELLE.COM <> ACTUALITES, ANNONCES, DEBATS <> NAUCELLE; AVEYRON; OCCITANIE; FRANCE

naucelle.com :: 2005-2017

Google     Recherche www     sur naucelle.com
typo naucelle.com
1 :: 28/04/07 :: 15:19 :: hubert
Du 30 avril au 6 mai 2007

Pétanque : Les triplettes Bouyssi et Malzac qualifiées pour la finale départementale

Un bon résultat pour le Petan-Club de Naucelle qui place deux équipes en finale départementale de pétanque

Beq à droite et Amaral à gauche sur la photo...

Malzac, Amaral et Bec ainsi que Bouyssi, Marty et Alazard ont obtenu à Olemps leur billet pour la finale départementale de pétanque en triplettes qui aura lieu à la Besse (Villefranche-de-Panat) les 12 et 13 mai.
L'an dernier c'est l'équipe Salinié qui s'était qualifiée en doublettes.
Le club du président Bouyssi confirme donc ses progrés.
Lire ci-dessous dans FREE NAUCELLE la liste des triplettes du district de Rodez qualifiées.

SPORTS
Rugby : challenge Paul Fraysse
Le challenge Paul Fraysse de rugby à 7 se déroulera au stade ce samedi 5 mai.

RECITS
Lecture publique à Naucelle
Une lecture publique de récits de vie par la compagnie Artizans aura lieu à la salle du Crédit Agricole de Naucelle le samedi 5 en soirée. Entrée gratuite.

COMMEMORATION
8-Mai-1945
Le 8-Mai-1945, date de l'armistice de la deuxième guerre mondiale, sera commémoré à Villelongue, fief en 1944 du maquis Antoine.

RANDONNEURS
Randonnée gourmande, 5ème édition
La 5éme édition de la randonnée gourmande des Randonneurs du naucellois se déroulera le 8 mai. Elle avait réuni plus de 250 personnes l'an dernier. Renseignement et inscriptions : 05 65 47 04 95 et 05 65 69 20 36.


* Les chroniques de Nanou *

Dis, vas-tu te réveiller...et prendre conscience

Tu vois je pense que dans nos vies, nous sommes chacun la pierre sur laquelle celui en difficulté à besoin de poser son pied, pour traverser ses eaux tumultueuses. Nous sommes à la base, fait pour nous aider, nous relever...

Aujourd'hui tu as raison, nous rentrons tous, inconsciemment dans une grande ère d'égoïsme et de solitude, cela a commencé avec la TV qui a détruit l'intimité des foyers, et le relationnel du couple, et celui des parents avec leurs enfants.


Autrefois tu vois, les voisins allaient passer des veillées les uns chez les uns, tout était occasion, le Printemps avec les semis, je vois tous nos pères affairaient à couper les pommes de terre pour planter, et à chaque fois, rituel immuable, les mères, cousaient, reprisaient, j'adorais voir rentrer ces oeufs de bois dans les chaussettes et y opérer avec cette aide des miracles. Elles tricotaient, pulls, gilets, ou layette,et même des chaussettes, quatres aiguilles en carré, couvertes de mailles et la cinquième aiguille qui en faisait le tour, et avec quelle dextérité, il y avait les mamies qui elles crochetaient des rideaux, des couvertures, des chaussettes pour l'Eté, des napperons quand l'important était fait, car il en fallait du temps pour ces magnifiques ouvrages qui sortaient par magie de tous ces doigts souvent noueux, ridés, fripés, même gerçurés, mais si agiles,mais les regards se posaient à peine sur chaque oeuvre, tant ses gestes était mémorisés, les enfants jouaient aux cartes, au menteur ou à la manille, aux osselets,aux dominos ou au dés,à tant de petits jeux familiaux qui ne coûtaient pas un sou....

...LE DOS EN COMPOTE

L'Eté c'était pour les foins autres soirées ensemble, car il fallait "faner", le retourner au moins deux fois, pour qu'il sèche bien, et puis le charger, sur ces chars au plancher de bois lustré par les années de foins et de blé, ce foin ramassé à la fourche et posé en vrac sur le char et dont la masse était retenue par les "escalettes"....comme nous sentions bon, sur tout celui le tassait sur la charetée....
Au milieu de l'Eté c'était la moisson... ah dur, il faisait déjà très chaud, les peaux étaient bien colorées par ces longues journées à travailler dehors...et les soirées à bavarder un peu au frais, sur les pas de porte, ou à l'intérieur, tout était occasion....

Au début de l'Automne le ramassage des pommes de terre, ouh là là, dur dur, le dos était en compote tous les soirs, et ce n'était pas trop d'une nuit pour le restaurer....le tombereau étaient dans le bout de la ranger et chacun allait y vider son panier de bois , plein de ces beaux tubercules, une fois plein, les boeufs attelés, qui attendaient patiemment ramenaient la belle récolte à la ferme où il était vidé délicatement dans la cave réservé à cet effet... Le tombereau était un autre char, une sorte de grand caisson, plus long que large, très haut, monté sur deux grandes roues de bois ferrées,, seul l'arrière était ouvert et les planches en étaient amovibles, et on en ajoutait au fur et à mesure que le stock grimpait, et pour vider, le fermier retirait celle d'en bas...
Sur ce même tombereau était transportait le peu de maïs que l'on faisait, nous ne sommes pas un pays pour lui, il a trop soif, mais il était la gourmandise de nos vaches laitières, alors un peu de temps à autre, était comme pour nous , le dessert que nous mangions que les dimanches, ce tombereau servait aussi à porter le fumier du bétail,dans les champs....
A la veille de l'hiver on rammassait le maïs à coques, là un peu plus en quantité, et nous passions les soirées à les attacher pour les suspendrent aux barres , fixées sur les poutres où il allait sécher avant d'être égrainé, ces mêmes barres qui servent en Février à porter les saucisses et saucissons à la mort du cochon...
Tout était occasion de réunions et de partage, et de bavardages pour agrémenter cette vie si rustique mais tellement saine, qu'on y repense avec un pincement au coeur, et je voudrai la revivre même si rude soit elle...

"LA MAISON DES ÂMES QUI ERRENT"

Ensuite est venu l'ordi, et avec lui la rentrée dans un nouveau monde, magique pour certains, mystérieux pour d'autres, où tu peux vivre là, les plus belles choses comme les plus malheureuses, où tu peux entretenir ce mystère que tu aimes... Tu y trouves ces dials que j'ai prénommé: "la maison des âmes qui errent" ... là s'y font les rencontres, les confessions, des relations virtuelles, mais où le côté humain est occulté, tu vis comme dans un film, déconnecté d'une certaine réalité....
Et puis est venu, pour les jeunes ces walkmans, qui là, les fait décoller en permanence, ils "captent" tout, mais à moitié, car toujours branchés à ce "truc" infernal... qui les amènent de plus, et surement vers une surdité précoce...mais pour eux , "les parents ça raconte n'importe quoi".

Le jeune adore relever des défis et surtout braver la mort et vit ainsi de façon suicidaire, par provocation et par "moi j'ai peur de rien"....
Plus ils se sent ou est seul , plus il a besoin de se faire remarquer pour se faire entendre, mais surtout, juste pour recevoir ce qu'il lui a presque toujours manqué: "L'Amour"...Il n'y en a plus beaucoup dans les foyers, chacun vit d'une façon égoïste , ne se préoccupant pas du tout de l'autre qu'il côtoie, même son plus proche.
Quand tu sais qu'il y a tant de pollution et que donc la terre, et par elle, notre survit, l'un n'allant pas sans l'autre, est en danger, et que des choses simples, qui polluent et pour lesquelles nous pouvons être attentifs, ne sont même pas respectées, et que tout va si vite que ce qui était envisagé dans 100 ans est passé à 50, et là il y a peu, vu la rapidité des fontes dans l'Arctique ou Antarctique et bien cela serait dans un temps beaucoup plus proche....tu vois...

DANS LES COUPLES AUSSI...

As tu vu seulement un père, ou une mère se dire pour aller chez le boulanger, ou le coiffeur ou peu importe où, se dire "oh je vais prendre les transports", "je vais me mettre au vélo", je peux aller à pieds pour 100mètres, qui pense à éteindre sa voiture en stationnement, lorsqu'il attend , téléphone, a chaud ( met la clim) à froid ( met le chauffage)..etc...
Tu vois un peu dans quelle sorte d'atmosphère nous vivons, tu vois combien nous sommes tous bien seul...

Solitude de Christen Leiza

Oui dans les couples aussi, c'est installé , l'indifférence et la solitude, chacun vit sa vie à 100 à l'heure, mais chacun de son côté, l'autre lui importe peu, je ne sais même pas s'il le voit encore?... si, quand il a faim, que son linge n'est pas propre, le lit pas fait, la maison pas rangée, la poussière pas faite...
Pourquoi se plaindre ensuite de ce qui arrive?.... De l'enfant qui va mourir d'une overdose, parce que ces parents n'auront jamais vu, jamais su, jamais compris, trop occupés....De l'époux ou de l'épouse qui aura trouvé ailleurs une épaule ou se reposer, une oreille pour l'écouter... chacun ne l'a t il pas cherché???
Tu vois je peux comprendre parfaitement que tu sois fermé aux autres, lorsque l'on a un coeur trop sensible et trop bon , ce qui je crois est ton cas, je te sens comme ça, et bien on est beaucoup plus fragile et chaque mauvais comportement des autres , nous le percevons comme un heurt, et nous avons à chaque fois plus de mal à nous en remettre,trop sensibles, trop émotifs,trop vulnérables, le coeur à fleur de peau, fragilisés.....je te comprends d'autant plus que j'ai vécu cela de nombreuses fois, et mes amis, sont aussi , ainsi, extêmement sensibles et vulnérables....

FRAGILES ET SUICIDAIRES


A vouloir tout et tout de suite, le parfait dans l'imparfait, l'impossible dans le possible, à vouloir tout croquer, tout essayer, tout tester, tout accaparer, et le tout sans trop d'effort, nous avons perdu le goût de l'effort, l'esprit battant, nous sommes devenus en grande majorité des "chiffes-molles", des assistés, à nous encoucouner nous sommes devenus fragiles.... et suicidaires, forcément où est l'envie de vivre dans cette vie de dingue??? disparue.... alors de l'avenir de la Terre on s'en "fout"... après nous le déluge...
Nos enfants???...
Et bien.... merde alors... on avait oublié qu'on avait fait des enfants....tant on jouait si bien à fiche le bordel partout, au ciel, sur la terre, sous la terre, dans les eaux, partout du caca.....oh là là là!!!
Ben ils vont devenir quoi??? ....ouh là là là!!!...
Quel merdier on leur laisse....mon Dieu es ce possible que ce soit nous qui ayons fait cela???....
Mais.... est ce un film??? où la réalité???
Ce n'est pas possible, c'est pas moi qui ai pu leur faire ça!!!

NANOU


* Agenda Naucellois *

VENDREDI 4
# Soirée disco
La Maison Familiale et Rural
hubert

Les articles présentés dans ces archives couvrent 12 ans d'actualité naucelloise. C'est une contribution importante à la mémoire du village aveyronnais de Naucelle.Le contenu - textes et images - a été élaboré par André Bec et moi-même, avec un part prépondérante du premier cité depuis quelques années.

Le systéme dynamique de gestion de contenu, qui avait prévu l'archivage dés l'origine, a été imaginé et créé par mes soins, je l'ai programmé en languages PHP, CSS avec un peu de JavaScript.
Le logiciel a fonctionné sans failles notoires depuis 2005, mais il commençait à dater, notammentau niveau de la sécurité et une mise à jour était nécessaire. Les fonctions dynamiques ont donc été inertés et le contenu rendu accessible grâce à cette archive dont la valeur sera, je pense, de plus en plus apprécié au fil du temps qui passe.

Quant au nouveau naucelle.com,il bénéficie donc de la toute nouvelle version du Chant de l'Alouette (version 6) ,J'ai choisi ce nom car mon systéme est léger et nâtivement francophone. Deux choses assez rares.Cela me prend du temps, mais au moins, même si ce n'est pas le Pérou, j'ai la satisfaction de pouvoir proposer des sites sans dupliquer WordPress and Co

Hubert Plisson
logo de Naucelle Web Site
REALISATION NAUCELLE WEBSITE